12/03/2006

Pensées

Tu dis que tu aimes la nature!
- Et tu la pollue.
Tu dis que tu aimes les fleurs!
- Et tu les coupes.
Tu dis que tu aimes les animaux!
- Et tu les tues.
Alors quand tu dis que tu m'aimes!
- Evidemment j'ai peur?
 
 

 

Un enfant

C'est le soleil de la nuit.
Le sourire de la vie.
Un clin d'œil d'amour.

Un enfant c'est une caresse infinie.
Une cascade de tendresse.
Un jardin de baisers au parfum de l'été.

Un enfant c'est le bonheur chaque jour
Dans un monde de magie
ou le rêve nous transporte
au pays des mille fantaisies.

Un enfant c'est de l'amour pour toujours.

 

Un matin pas comme les autres

J'ouvre les yeux
Les premières lueurs de l'aube
Pointent à l'horizon
Sur la table, la flamme de la chandelle vacille
On dirait un petit farfadet.
Bien calée dans ma paillasse
Je prends la positon du fœtus
Je remonte ma couverture de loden sur mes épaules
Mon bien-aimé a mes cotés.
Lentement, mes paupières se referment
Et je fais le trajet de ma vie en sens inverse
Je revois les belles années passées
Alors qu'il m'appelait sa "petite Hourri"
Les moments d'extase
La passion de nos deux corps enlacés
Comme il faisait bon s'aimer...
La frénésie de nos désirs
Etait tel que nous ne pensions plus
A nos petites lacunes
Et ce matin, à l'heure où se lève la brume
Ca m'fait sourire
Soudain, tu te tourne vers moi
C'est tout comme si tu avais deviné mes pensées
Tu me regardes, et tes yeux
Sont remplis d'amour
Et comme aux beaux jours du passé
Tu m'appelles à nouveau ma "petite Hourri"
Tes grosses paluches épousent
Le galbe de mes seins mes reins
Et c'est à nouveau l'euphorie de notre amour
Qu'il fait bon s'aimer...
Etant encore enlacés
Je t'ai dit «je t'aime «et je souris
De nouveau à l'automne de ma vie
Et c'est alors que je te dis
Non, ce matin n'est pas un matin comme les autres...

11:29 Écrit par Chris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.